Entretiens sur l'Eutonie avec Gerda Alexander

convers_francesSa vie et sa pensée.

Editeur: Éditions Dervy, Paris, France.

L’eutonie, méthode développée par Gerda Alexander durant plusieurs décennies de travail obstiné, a obtenu une large diffusion qui touche, aujourd’hui, la plus grande partie du monde occidental et qui ne cesse de croître. Excepté son livre Le Corps retrouvé par l’Eutonie, qui vient d’être réédité, les principes de sa méthode et les fondements de sa pensée étaient dispersés dans différents articles, trop peu souvent accessibles au lecteur de langue française.

Violeta Hemsy de Gainza, au cours de ces longues conversations reproduites dans ce livre, amène Gerda Alexander à évoquer, expliquer et préciser la genèse de chacune de ses principales découvertes : comment arriva-t-elle à penser au ” contact “, à l’importance du ” réflexe postural ” et de là au ” transport “, à ” l’étirement ” et à ” l’irridiation d’énergie à partir du corps ” ? Et au ” test de l’image corporelle “, ” aux microétirements “, ” aux positions de contrôle ” au ” glissement de l’os ” et à tant d’autres aspects fascinants de son système ?

Dans un contexte fluide, propre au dialogue, convergent la précision opportune, la référence autobiographique et le détail anecdotique.

Au moment de ces entretiens (1980-1982), Violeta Hemsy de Gainza, était enseignante à l’Université, secrétaire générale de l’Association argentine de musicothérapie et présidente de l’International Society of Music Education (ISME). Paidos (Argentine) a édité d’elle huit études de psychopédagogie musicale.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

*